Contact

Catherine Ferland-Blanchet

Coordonnatrice

418 666-6169

 

Contactez Catherine

 

 

 

Partenaire de l'expérience au Pérou

 

 


 

 

 


 

 

 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 

 

 

 
 
 
 
 

Historique

En 2011-2012, 16 élèves de la polyvalente Curé-Mercure à Mont-Tremblant, en collaboration avec l’organisme AGIR pour la Diable, ont participé pendant un an à un programme d’implication communautaire et citoyenne, EAU Monde; Agua mia, agua tuya, dont les objectifs étaient de :

  • sensibiliser différents publics (les participants, la communauté locale de Mont-Tremblant, le corps professoral, etc.) à des enjeux locaux liés à l’eau (protection de l’habitat du poisson, érosion des rives, assainissement et approvisionnement d’eau) avec l’expertise d’AGIR pour la rivière du Diable et ses nombreux partenaires (ministères, municipalités, etc.);
  • valoriser les différents volets et espaces de la participation citoyenne dans une société démocratique et d’inciter les jeunes à s’impliquer au sein de leur communauté par des activités concrètes (plantation, présentations, visites d’infrastructures, etc.);
  • vivre une expérience de solidarité internationale basée sur les enjeux liés à l’eau. Un séjour de trois semaines au Pérou en juin 2012 était en effet partie intégrante du programme, séjour organisé de pair avec un organisme environnemental de la région d’Ayacucho, Hatun Sacha.
  • des activités de sensibilisation et un court métrage ont également été réalisés suite au voyage.

 

Le G3E veut répéter l’expérience, mais cette fois, en favorisant l’échange entre jeunes autochtones et non-autochtones de la Capitale-Nationale âgés d’environ 17 à 30 ans, EAU Nord!

 

Témoignages

Voici quelques témoignages de participants d’EAU Monde, agua mia, agua tuya

EAU Monde a changé ma façon de voir les choses et m'a permis de m'ouvrir sur le monde. C'est depuis ce  projet que j'ai commencé à m'impliquer et à découvrir notre planète sous un autre jour, celui d'une citoyenne avertie, responsable et qui veut faire changer les choses pour un monde meilleur. Éloïse Roy, participante d’EAU Monde 2011-2012

Le projet EAU Monde a changé mes habitudes de consommation d’eau en voyant la différence au Pérou, mais aussi par des ateliers révélant les données de consommation d’eau des pays. Cette réalisation m’a aussi aidé dans mon orientation scolaire. Benjamin Gauthier, participant d’EAU Monde 2011-2012


Je crois que ça a grandement soutenu les changements de comportements à long terme parce que ce n’est pas qu’une activité isolée, mais bien un processus d’intégration des concepts qui mène chacun des participants et leur entourage à se poser des questions et à découvrir le sens que l’implication citoyenne peut prendre dans leur vie. Ils découvrent la place qui est la leur dans leur communauté. Marie-Claude Coupal, coordonnatrice d’EAU Monde 2011-2012
Il est évident qu’un tel projet suscite l’engagement de l’élève dans un projet et un idéal qui dépasse la simple atteinte d’objectif académique. C’est une expérience qui laisse définitivement une empreinte durable et positive chez le jeune, notamment en lui faisant saisir des enjeux qui dépassent l’individu et sa réalité personnelle. Sylvain Bruneau, membre de la communauté scolaire tremblantoise