Début octobre a sonné la fin de la tournée provinciale de portraits pour nous. Il était temps d’aller écrire toutes ces histoires, et de les mettre en vidéo! Avant de finir, on est allées voir l’équipe de l’ OBV Yamaska durant l’une des sorties J’adopte un cours d’eau sur leur territoire. Ça a sans doute été l’une des sorties les plus inspirantes, car comme l’a dit François Perras, professeur à l’école de Roxton Pond, les jeunes s’impliquent non-seulement dans le projet, mais deviennent du fait même des ambassadeurs de l’eau. Ces derniers portent d’ailleurs de bien beaux mots pour la planète :
« L’intérêt, c’est de sauver la planète, parce que c’est notre futur! (…) L’eau et la nature sont des sources importantes pour notre corps et pour la vie. C’est important de sauver la planète pour donner à nos prochains. Ce n’est pas juste nous qui vivons sur cette terre-là. »

Des élèves de l’école Roxton Pond, particulièrement motivés!

François Perras, professeur responsable de J’adopte un cours d’eau pour l’école Roxton Pond
L’école et l’OBV en ont d’ailleurs profité pour jumeler échantillonnage, plantation d’arbres et même corvée de nettoyage! Comme quoi y’a rien de trop grand, quand on est motivé!

En pleine plantation!

Planter, pour prendre soin des berges de la rivière!

S’assurer de n’oublier aucun macro!
Et pour Louise-Emmanuelle Paris, la coordonnatrice du programme à l’OBV Yamaska, cette implication peut même aller encore plus loin :
« C’est la réalité du terrain que les jeunes découvrent avec ce programme. Ils vont également apprendre que l’eau, c’est tout un univers. Ils développent un sentiment d’appartenance très fort avec la rivière et ça leur donne envie de la protéger un peu plus, de développer des projets pour préserver cette magnifique ressource. »

Louis-Emmanuelle Paris, coordonnatrice J’adopte un cours d’eau à l’OBV Yamaska
Le projet « Des rivières surveillées : s’adapter pour l’avenir! » est rendu possible grâce au soutien du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les…, via le programme Action-Climat Québec, financé par le #Fondsvert.