Découvrez nos collaborateurs dans cette série de portraits, effectués à distance pendant ce temps de confinement!
Comprendre l’écosystème aquatique, constater sa complexité et réaliser sa fragilité est le meilleur moyen pour conscientiser la population à en prendre soin.
La rivière Yamaska a depuis trop d’années la réputation d’être la rivière la plus polluée du Québec. Il est temps que cela change, et l’animation de J’adopte un cours d’eau est une approche idéale pour amener les jeunes sur le terrain, faire renaître leur sentiment d’appartenance envers l’environnement et les reconnecter aux richesses du monde extérieur.
Sur les 8 types d’intervention environnementale définis, l’animation J’adopte un cours d’eau en combine trois à elle seule, soit la sensibilisation, l’intervention terrain et l’acquisition de connaissances. Un programme de rêve pour un organisme de bassin versant !
L’OBV Yamaska est le coordonnateur régional du programme sur son territoire de 91 municipalités, comptant au total plus de 150 écoles. Évidemment, l’animation n’est pas donnée dans toutes les écoles (pour le moment!) mais chaque année, des écoles l’intègrent au programme.
Dénombrant plus de 750 entreprises manufacturières sur son territoire, l’OBV Yamaska est en processus de créer un système de parrainage à travers lequel les entreprises pourront financer l’animation pour que des écoles locales en bénéficient.
Fier de collaborer avec le G3E, et fort du succès de l’animation de J’adopte un cours d’eau, l’OBV Yamaska est en processus d’intégrer deux animations supplémentaires créées par le G3E, touchant respectivement les milieux humides, et le cycle de l’eau à travers la station d’eau potable, la ville, puis la station de traitement des eaux usées.
Merci G3E !