Ces minuscules formes de vie!

Le 1er mai dernier, on vous annonçait qu’on partait sur la route ce printemps, pour recueillir les témoignages de participants à nos programmes, notamment Des rivières surveillées, s’adapter pour l’avenir*. Et voici le temps venu des premiers témoignages!

 

Le 13 mai dernier, donc, nous sommes allés voir le Bassin Versant Saint-Maurice lors de l’une de leurs sorties, au ruisseau Lachapelle. On a eu le plaisir de découvrir, sous le soleil (et la fraîcheur) un beau ruisseau se jetant dans le Saint-Maurice, dont le niveau et le débit étaient élevés. Des canards sont même venus nous saluer avant le début de l’activité! Un highlight de la journée? La découverte des macros, qui a donné de bien belles photos, visages étonnés à l’appui.

Alors, qu’est-ce qui a marqué les élèves du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières participant au programme?

« Ce que j’ai le plus aimé faire, c’est de trouver des petites bibittes et laver les rochers, comme ça, on peut voir les minuscules formes de vie dans l’eau. Je ne savais pas qu’il y avait ça sous les roches! »

Et pour Olivier, le professeur de la classe, lui-même biologiste :

« (…) ça comble une partie du déficit nature chez les jeunes. Ça leur permet aussi de prendre contact avec les réalités des biologistes, ce qu’ils font sur le terrain et d’être dans leur peau pendant un moment. C’est trippant! »

Le programme Des rivières surveillées, s’adapter pour l’avenir comporte un important volet sur les changements climatiques. Nous avons donc demandé à Laurianne, la responsable du programme au BVSM, en quoi cela pouvait aider dans notre adaptation aux changements climatiques :

« Ça nous permet de voir des changements au cours des trois ans du programme. Aussi, ce dernier s’effectue à la grandeur du Québec, ce qui nous permettra de voir où sont les changements les plus importants et quelles actions on doit cibler pour mieux comprendre les impacts sur les cours d’eau, et s’y adapter! »

 *Le projet « Des rivières surveillées : s’adapter pour l’avenir! » est rendu possible grâce au soutien du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les… , via le programme Action-Climat Québec, financé par le #Fondsvert. Nous remercions également RBC et Loblaw Companies Limited pour leur support.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Dynamiques rivières

Après être allées voir les filles de l’ Organisme de bassin versant Matapedia-Restigouche, on a continué notre route directement vers Mont-Louis, où Thierry et Amélie, du Conseil

Tout lire »